Member Login
Lost your password?
Not a member yet? Sign Up!

Au nom de la Laïcité

August 4, 2014
By

FRANCE

OPINION: Un point sur les inquiétudes sur l’islamisation de la France et les menaces à la laïcité: Je rassure les plus alarmés d’entre vous, le respect de la laïcité et les musulmans modérés sont là tous les jours au quotidien mais les médias ne parlent pas de ceux-là car ça n’a rien de sensationnel. J’ai fréquenté l’Université de Droit et Sciences politiques à Paris, je parle donc de mon propre vécu et non pas d’une philosophie personnelle détachée de toute réalité. Quant aux vidéos au soutien d’un argument ou d’un contre-argument, il y en a des milliers et je n’ai pas besoin d’être convaincue des menaces à la laïcité. Moi aussi je défends la laïcité mais non seulement en France, partout dans le monde si possible. J’en fais un point d’honneur. Mais c’est un combat qu’on doit mener ensemble sans stigmatiser une entière population et culture. Car ne l’oublions pas la laïcité ce n’est pas la persécution de la religion mais un système séculaire qui tolère la religion et la protège à condition qu’elle reste dans la sphère privée et ne porte pas atteinte à la liberté des autres religieux soient-ils ou non.

Le problème n’est pas une caractéristique française, partout dans le monde, il y a des religieux qui aimeraient avoir plus de droits. C’est à l’Etat de délimiter la sphère du possible. Aux États-Unis un pays formé de minorités éparses, il y a une prise en considération des religions, elles ont même un fort lobby à cause du système électoral américain. En France, c’est différent et tant mieux. Mais cela n’empêche pas que des parents musulmans qui ne mangent pas de porc souhaiteraient que leurs enfants n’en mangent pas. Cela ne remet pas en question la laïcité. C’est un système de coexistence comme dans un avion quand on propose un menu avec ou sans porc ou végétarien. Cela relève de la liberté de conscience inscrite dans la Constitution. Ce sont des aménagements qui puissent être mis en place dans les écoles sans porter atteinte à la laïcité.

En revanche je suis personnellement contre cette idée d’heures de piscine pour les femmes puis pour les hommes car je trouve cela excessif. Mais c’est mon avis personnel. Car j’estime que si on choisit de vivre en France, il faut avoir la cohérence de s’adapter un minimum et s’intégrer à un certain mode de vie. Sinon il faut choisir des pays où la piscine n’est pas mixte. Mais cela reste mon avis et je ne peux parler pour tout le monde. Le port du voile et de la Burqa ont été interdits en France sur le fondement que toute dissimulation du visage est contraire à l’ordre public. Là aussi sujet complexe quant aux libertés fondamentales. Moi personnellement j’ai une réelle aversion de cette tenue qui n’a rien à avoir avec les cultures arabo-musulmanes mais une importation afghane à l’exception de l’Arabie Saoudite (Vatican de l’Islam), je pense que le fondement sur l’ordre public est peut être un peu maladroit. L’argument qui a été avancé du vivre ensemble est plus approprié à mon goût. Voilà il faut critiquer le critiquable mais ne pas rejeter en bloc le tout car c’est là une forme d’intolérance, de diabolisation et de surenchère synonyme d’un rejet général et un racisme sous-jacent. Il faut savoir gérer ça avec finesse si on veut rester démocrates. Donc je rejoins l’idée qu’il y a des limites à l’exercice de ces libertés sans pour autant les annihiler complètement.

En revanche ce qui m’indigne c’est la déclaration de certains qu’il y a “un problème de musulmans en France” et que “le temps est à l’action” tant de slogans scandaleux et incendiaires qui rappellent exactement l’idéologie avant la deuxième guerre mondiale qu’il y a “un problème de juifs en France” et qui a entraîné les désastres humains que nous connaissons. Donc que le passé nous serve de leçon.

Leave a Reply



Previous articles

RSS The NYT

RSS IHT Global Business

RSS NYT ART

RSS France 24 Monde

RSS France 24 Arabic